Archive pour août 2009

{…6…}

Samedi 29 août 2009

29 août 2009

…suite

En prenant la douche je pensais à quelque chose. J’ai été voir Inglourious Basterds la semaine dernière et ce film m’a tout simplement bleufé. Comme chaque film de Tarantino de toutes manières mais là n’est pas la question…

Depuis toute petite, j’aime tout se qui se rapporte à l’Histoire, y compris la Seconde Guerre Mondiale. Voilà où je veux en venir… Peut-on blâmer les soldats nazis qui été sous l’influence d’une politique incorrecte? C’est vrai quoi, j’y pensais… Je m’imaginais en 1940, aurais-je réagit autrement? Comment savoir si j’aurais été contre ce qu’on m’affirmait à l’époque?

Je ne suis pas entrain de les excuser ou alors entrain de dire que ce qu’ils ont fait est bien ou mal. Je me demandais seulement s’il fallait blâmer des hommes et des femmes qui, avec le temps, se sont rendus compte du mal qu’ils ont engendré. Ils ont pour la plupart beaucoup souffert pour faire oublier à leur entourrage l’étiquète qu’ils avaient sur leur front mais… comprendre que se qu’on a fait était mal est déjà la preuve que cette personne mérite un minimun d’indulgence.

En sortant du cinéma j’ai entendu quelqu’un dire *C’est bien fait pour ce c*nnard. Après tout un nazi restera à jamais un nazi.*. Je ne suis pas d’accord et voilà donc où je voulais en venir…

Je ne sais pas si je m’exprime comme il faut mais dans tout les cas je suis persuadé que, si quelqu’un lis ces lignes, cette personne me prendra pour une cinglé ou alors va s’ennerver contre moi et me juger sans même me connaitre mais bon… dans ce bas monde, certaines personnes ne se rendent pas compte de la chance qu’elles ont.

Je m’imagine une fois de plus en 1940, un « batard » (pour comprendre regardez le film) arrive enfin à assassiner Hitler, c’est l’euphorie et la fin de la guerre est annoncée. Est-ce que le monde aurait évolué tel qu’il l’a fait jusqu’à aujourd’hui? Si tout cela n’aurai jamais existé… Que serions nous de nos jours? Les mêmes peut-être mais… peut-être pas.

*…6…*

Samedi 29 août 2009

Je ne vous raconte pas le sale quart d’heure que j’ai passé auprès du Maitre.

- Comment as-tu pu le laisser faire? Tu as vu le résultat? -montrant le lac.

C’est dans ce lac que nous pouvons suivre les moindres faits et gestes de nos clients. Leur image apparait selon celui qui se place devant. Pour moi, c’est Ambre qui apparait et effectivement, le Maitre n’avait pas tout à fait tord.

Les larmes coulant le long de ses joues, Ambre ne tennait pas en place cette nuit. J’ai même ressenti une soudaine envie de partir très loin mais heureusement j’ai pu arriver à temps. Je l’ai calmé de mon mieux et elle a fini par s’endormir à 3h 47.

Le fait que mon partenaire vagabonde autour d’elle ne m’enchante pas du tout. Il l’influence beaucoup trop. Le Maitre m’a alors proposé un marché:

- Je te donne la permission de descendre auprès de ta cliente afin de rétablir l’équilibre. Si tu échoue ta requête, tu resteras à jamais sur terre mais si tu réussis, tu pouras revenir ici. Est-ce claire?

J’ai approuvé et accepté le marché.

Je ferai mon apparition ce soir, sur forme humaine en plus car le Maitre me la permis. Il va en faire une tête Negules. Je suis sur qu’il croit que je me suis fait bannir suite à ses conneries…

 

{…5…}

Samedi 29 août 2009

29 août 2009

Je n’ai pas dormi de la nuit…

Non seulement Cédric est arrivé très tard hier soir mais malheureusement pour lui, j’étais de très mauvaise humeur. J’étais à vrai dire sur les nerfs. Impossible de rester couchée…

Lorsque je me suis endormie, il devrait être 4h du matin.

Aujourd’hui, je me suis levée résonnablement tard. Cependant, Cédric n’est toujours pas là…

Oui, j’avoue que je commence à en avoir marre de ses absences à répétition. Même si je suis consciente que ce n’est pas sa faute. Quoi que…

Enfin bref, une fois de plus, je suis toute seule chez nous. Cela va faire plus de trois semaines que je suis seule et enfermée à la maison. Super, ces vacances.

Pourquoi je ne suis pas parti? Très simple à expliquer. Cédric est parti en vacances avec un de ses amis. J’aurai pu passer mes vacances avec mes parents mais, ils sont parti également sans moi. Pourquoi sans moi? Je vais vous dire mot pour mot ce que ma répondu ma mère lorsque je lui ai posé la question: Il faut bien quelqu’un pour garder le chien. Voilà, ma seule compagnie était le chien. Encore heureux qu’il était là d’ailleurs…

Et maintenant, que tout je monde est revenu, je me retrouve encore toute seule. C’est gavant…

Je deteste la solitude même si, malgré moi, la solitude me calme.

*…5…*

Vendredi 28 août 2009

Je n’en pouvais plus… Trainer cet abrutit toujours derrière soit n’est pas facile, surtout lorsqu’on veux s’approcher un peu plus de nos clients.

« Fais pas ci, fait pas ça », il y en a marre à la fin. Il se prend pour qui celui-là? Le maitre peut-être? De toutes façons, je suis sur qu’à cette heure là, IL est déjà au courant.

L’avantage d’être bani c’est qu’on a plus personne derrière son dos. Je serait enfin libre de mes actes. Certes, je serais contraint à vivre dans une envelloppe corporelle mais bon… Ce n’est pas un grand problème ça. Les gens qui meurent tout les jours, ce n’est pas ce qui manque sur terre. Puis, je serait irreconnaissable! Rien que d’y penser, j’en ai l’eau à la bouche. Enfin, je pourai lui parler, la toucher, et cela, sans avoir un poids derrière les épaules. Pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt? Je me le demande.

J’en connait un qui doit être entrain de se faire engueuler. Faut quand même l’avouer, m’avoir laissé filer comme ça n’est pas très bon pour sa réputation, ni pour sa carrière d’ailleurs. J’en rigole rien qu’à y penser…

Apparament Ambre est toute seule chez elle jusqu’à ce soir. On dirai que c’est mon jour de chance. Je vais en profiter pour aller lui rendre une petite visite, tiens…

{…4…}

Vendredi 28 août 2009

28 août 2009

 Je n’ai pas écrit hier… Je n’en avais pas l’envie.

A vrai dire, je me sent pas super bien depuis deux jours. Surtout depuis ce matin exactement. J’ai l’impression d’avancer dans un brouillard noir et de devoir faire attention où je pose mes pieds à chacun de mes pas. J’ai aussi un léger mal de crane qui augmente doucement et progréssivement à chaque heure qui passe, sans vous parler des envies de vomir qui m’ont reveillé ce matin.

Bref, ce n’est pas vraiment la joie… D’autant plus que Cédric vient de m’appeler pour me prévenir qu’il sera retenu au boulot et cela jusqu’au moins 22h. Je vais encore passer la journée toute seule dans cet appartement. Cela ne change pas vraiment de l’habitude mais bon, à la longue c’est déséspérant. Vraiment…

Ce n’est pas que ça me derange, bien au contraire, j’aime me retrouver seule, d’ailleurs je l’ai déjà dit précédament dans ce journal si je me trompe pas. Cependant, dans cet appartement, je n’ai jamais l’impression d’être seule. Oui, ça peut parraitre dingue mais c’est vraiment ce que je ressents. Comme le soir… J’ai toujours l’impression que quelqu’un me surveille. Enfin, je vais pas commencer à en parler sinon vous allez me prendre pour une folle.

L’impression de bien-être qui m’envahissait il y a quelques jours semble être partie elle aussi. Bizarre…

 

*…4…*

Vendredi 28 août 2009

6803251395821angetristestatueh1.jpg

Vous savez quoi? Du jour au lendemain, tout a basculé. Nous ne sommes plus deux à nous occuper de la même personne, du moins, pas comme nous devrions le faire. Mon partenaire opposant m’a laché et a préféré prendre les devants. Apparament il voulait se raprocher de notre client. Faute impardonnable! Mais à vrai dire, cela ne m’étonne pas de sa part.

D’ailleurs, cela expliquerai peut-être la zizanie et le mal-être d’Ambre depuis quelques temps. Sa conscience bascule plus d’un côté que de l’autre et ce n’est pas bon pour elle. Je dois faire quelque chose mais quoi? Je vais demander conseil au près de mes superieurs…

{…3…}

Mercredi 26 août 2009

rachelhurdwood0091.jpg

26 août 2009

 

Je me suis réveillée avec un sentiment paradoxal ce matin. J’étais stressée avec un étrange sentiment de bien-être. Un stress positif, peut-être…

Comme tout ces derniers jours, je me lève très tard dans la matiné. J’avoue que la reprise à la fac s’annonce très dure. Je ne sais même pas comment je vais faire pour me lever tout les jours à 5h30.

L’appartement vide dans lequel je me trouve me semble bien grand. Il y a toujours comme un manque lorsqu’il n’est pas là. Cela peut paraitre bizarre, je l’avoue mais bon… C’est peut-être l’Amour qui veut ça.

En ce qui concerne mes amis, ils me manquent un peu, mais sans plus. Ils me donnent pas de nouvelles contrairement à avant. Je me demande se qu’ils sont devenus.

Même mes ennemis me manquent, ceux avec qui j’ai pu me prendre la tête. De nombreux d’entre eux étaient mes amis d’ailleurs, et puis un jour wioup…. Plus rien. Du jour au lendemain, la haine avait pris la place de l’amitié qui reignait entre nous. Je me demande comment peut-on en arriver là.

Je me sens un peu nostalgique. Je reviendrai reprendre mon journal plus tard…

 

*…3…*

Mercredi 26 août 2009

Certains de nos clients ne prennent pas la vie au serieux. Ils se mettent en danger comme pour essayer de donner un sens à leur vie ou, se dire tout simplement que c’est ça qui prouve qu’ils sont encore parmi vous.

Une fois, un jeune homme nous a avoué qu’il s’était tailladé pour pouvoir ressentir la douleur. Cela le rassurait de savoir qu’il pouvait souffrire. Nous lui avons dit qu’il aurai suffit qu’on arrive trop tard et il ne serait plus des votres. Après quelques bafouillages euphoriques Malvin a fini par se rendre à l’évidence. Il y avait bien trop de choses qui le retenait. Depuis, il vit dans une petite ville avec sa femme et ses deux filles, Jessica et Wendy.

Pourquoi pour avoir raconté la vie de Malvin? Pour mieux pouvoir vous expliquer la réaction d’Ambre face à sa sienne.

Elle est bien trop heureuse d’être sue ce monde pour vouloir en finir. Cependant, elle ne prends pas toujours la vie au serieux non plus. Non dans le sens où elle voudrait ressentir la  douleur pour se sentir en vie mais, elle a le besoin de sentir tout ses sens en activité pour savoir qu’elle existe sur terre.

Elle aime sentir, toucher, voir, écouter, absolument tout se qui se passe autour d’elle. Comme vous dites chez vous, elle vit la vie à 200% à l’heure sans regarder dans le rétroviseur. Non, ce n’est pas comme ça que l’on dit? Tampis alors….

Braveheart

Mardi 25 août 2009

braveheart46061.jpg

Braveheart est un film historique américain réalisé en 1995 par Mel Gibson.

Sur le thème de la « Justice » et de la « Liberté », la vie tumultueuse et romancée de William Wallace, héros et symbole de l’indépendance écossaise, et admirable chef de guerre, qui à la fin du XIIIe siècle, osa

affronter, à la tête des clans écossais unis, les troupes du roi Édouard Ier d’Angleterre qui tentait d’envahir l’Écosse.

 Avis personnel:

Malgré les quelques référances historiques ratées, Mel Gibson s’en sort plutôt bien grace à la force caractèrelle et sentimentale de son film. Le spectateur est pris dans les filets du scérario et n’en sort qu’au début du générique.

Film interressant, à voir et revoir. Cependant, il ne faut pas être très attaché aux faits historiques. Vous risquez d’être vite déçus.

Inglourious Basterds

Mardi 25 août 2009

inglouriousbasterdsphoto011.jpg

Inglourious Basterds est un film américain réalisé par Quentin Tarantino, sorti tout juste le 19 août 2009 en France, il a été présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2009.

 Synopsis by Wikipédia

Dans la France occupée, Shosanna Dreyfus (Mélanie Laurent) assiste à l’exécution de sa famille juive par le colonel nazi Hans Landa (Christoph Waltz). Shosanna parvient à s’échapper et se retrouve à Paris où elle se construit une nouvelle identité en tant que gérante d’un cinéma.

Ailleurs en Europe, le lieutenant Aldo Raine (Brad Pitt) forme un groupe de soldats juifs spécialisés dans des actions ciblées et risquées. Connus sous le nom de « The Basterds », Raine et ses hommes vont faire équipe avec l’actrice allemande et agent-double Bridget von Hammersmark (Diane Kruger) pour tenter d’assassiner les leaders du Troisième Reich. Ils vont ainsi croiser Shosanna qui mène sa propre vendetta.

Avis personnel:

Plus qu’un film, ce chef d’oeuvre vous fera voir de toutes les couleurs. Tarantino, ainsi que son équipe, se sert de tout ses atouts, entre autres son humour décalé, afin de nous livrer un exelent et émouvant message.

A VOIR ABSOLUMENT!

12