*…5…*

Je n’en pouvais plus… Trainer cet abrutit toujours derrière soit n’est pas facile, surtout lorsqu’on veux s’approcher un peu plus de nos clients.

« Fais pas ci, fait pas ça », il y en a marre à la fin. Il se prend pour qui celui-là? Le maitre peut-être? De toutes façons, je suis sur qu’à cette heure là, IL est déjà au courant.

L’avantage d’être bani c’est qu’on a plus personne derrière son dos. Je serait enfin libre de mes actes. Certes, je serais contraint à vivre dans une envelloppe corporelle mais bon… Ce n’est pas un grand problème ça. Les gens qui meurent tout les jours, ce n’est pas ce qui manque sur terre. Puis, je serait irreconnaissable! Rien que d’y penser, j’en ai l’eau à la bouche. Enfin, je pourai lui parler, la toucher, et cela, sans avoir un poids derrière les épaules. Pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt? Je me le demande.

J’en connait un qui doit être entrain de se faire engueuler. Faut quand même l’avouer, m’avoir laissé filer comme ça n’est pas très bon pour sa réputation, ni pour sa carrière d’ailleurs. J’en rigole rien qu’à y penser…

Apparament Ambre est toute seule chez elle jusqu’à ce soir. On dirai que c’est mon jour de chance. Je vais en profiter pour aller lui rendre une petite visite, tiens…

Laisser un commentaire